Maroc: Une bonne dynamique pour les foncières»

  • 07 septembre 2020 / Analyses / 112 / Fares RAHAHLIA


Maroc:        Une bonne dynamique pour les foncières»


trois questions à Farid Mezouar, (directeur exécutif de flm.ma)
Quel est le bilan semestriel des foncières cotées?
Immorente a annoncé un CA 2020 S1 de 29,6 MDH, en hausse de 64% grâce à l'élargissement du périmètre des actifs. Aussi, Immorente affiche désormais un ratio Loan To Value de 0% avec des remboursements ou transferts de dettes d'un total de 337 MDH. Par ailleurs, Immorente a indiqué que les loyers du 2ème trimestre, sont en léger retrait de -6,6% par rapport au 1er trimestre 2020, à cause du Covid-19. Pour sa part, en parallèle à sa communication trimestrielle, Balima a publié un Profit warning. En effet, si le CA 2020 S1 est stable à 23 MDH (-1,3%), Le bénéfice semestriel est en recul de -25% à 5,5 MDH. Il s'agit de la conséquence de la hausse des dotations pour créances douteuses ainsi que de la non récurrence de certains produits non courants.
Qu'en est-il d'Aradei Capital de LabelVie?
Pour Aradei Capital qui est un émetteur obligataire, le CA consolidé 2020 S1 s'est établi à 124 MDH en baisse de -11.4% à cause de l'impact du Covid-19. En effet, la part des commerces temporairement fermés lors du confinement, a représenté 40% de la surface commerciale utile de la foncière. Par ailleurs, Reim Partners qui gère Aradei Capital, a été agréée par l'AMMC en date du 31 août 2020, pour l'exercice de l'activité de société de gestion d'Organismes de placement collectif immobilier. Aussi, de manière concomitante, CFG Bank a acquis une participation de 30% du capital de Reim Partners. Cette prise de participation vise à développer une structure de gestion de référence d'immobilier locatif au travers d'OPCI.
Quelles sont les perspectives des foncières en Bourse?
L'avenir des foncières en Bourse est plutôt positif car selon ma perception, les actions d'une foncière ou les parts d'une OPCI, sont une nouvelle catégorie d'actifs à mi-chemin entre les obligations privées et les actions. En effet, le rendement annuel offert est souvent compris entre 5,5% et 6,5%, soit mieux que le taux actuariel de la majorité des obligations privées non risquées. Toutefois, le risque est un peu supérieur car un actif immobilier peut rester vacant et/ou voir sa valeur se déprécier de manière significative. Par ailleurs, dans l'absolu, malgré la crise du Covid, la dynamique des foncières semble positive car les industriels et les institutionnels vont chercher à externaliser les actifs immobiliers professionnels. De l'autre coté, les investisseurs ont déjà plébiscité les levées d'Immorente en Bourse alors que les actionnaires de Balima lâchent rarement les actions détenues.


source: Albayane

Analyste: Farid Mezouar

Administrateur expérimenté avec une expérience démontrée de travail dans le secteur des services financiers. Compétent en recherche d'actions, en gestion d'actifs, en négociation d'actions, en actions...

A voir aussi