Algérie:Marketing touristique: mobiliser toutes les compétences pour tracer une stratégie nationale

  • Agenda / 313 / ABI 1
  • 19 février 2020 05h54 20 février 2020 05h55 | Alger


Algérie:Marketing touristique: mobiliser toutes les compétences pour tracer une stratégie nationale

Les participants aux travaux des 13èmes Journées internationales du marketing touristique ont mis l'accent, mercredi à Alger, sur la nécessité de mobiliser toutes les potentialités et les compétences en vue de tracer une stratégie nationale en matière de marketing touristique et de prospective dans ce secteur vital et prometteur pour le développement socioéconomique.

A ce titre, le directeur de l'investissement touristique au ministère du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial, Lamine Gherbi, a insisté sur "la coordination des efforts nationaux et internationaux afin de tracer une stratégie nationale du marketing touristique permettant d'accéder aux marchés régionaux et internationaux, et qui soit conforme aux normes en vigueur et adéquate aux exigences des touristes".

 Le secteur du tourisme œuvre, de concert avec l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), à "la mise au point d'une stratégie visant à promouvoir le produit touristique national et renforcer la destination Algérie à travers la participation aux rencontres et manifestations touristiques régionales et internationales", a-t-il ajouté

Il a fait état, dans ce sens, de l'ouverture l'année dernière d'un site électronique qui fournit des informations sur l'ensemble des sites et circuits touristiques et des hôtels disponibles en vue de capter les touristes, notamment étrangers". 

Evoquant le domaine de l'investissement, M. Gherbi a relevé la nécessité de soutenir l'investissement, d'améliorer les services et d'atteindre le professionnalisme et la qualité touristique à travers la promotion de la formation, et ce conformément au Schéma directeur d'aménagement touristique (SDAT) 2030, qui considère "le tourisme comme l'un des leviers du développement socioéconomique".


Lire aussi: Tourisme: quatre ateliers de travail pour une stratégie de promotion de la destination Algérie


Le même responsable a mis en avant, par ailleurs, l'impérative réalisation des projets touristiques en adéquation aux standards internationaux en vigueur, notamment dans les zones côtières et sahariennes aini que dans les Hauts plateaux et à proximité des sources thermales, rappelant que le ministère avait approuvé, à ce jour, quelque 2466 projets touristiques à même de fournir 317.000 lits et créer 124.000 postes d'emploi.   

Parmi les projets touristiques validés, il a cité plus de 500 projets touristiques et hôteliers actuellement en cours de réalisation à l'échelle nationale, rappelant les facilités accordées aux investisseurs pour la réalisation des projets, notamment en termes de facilité d'accès aux crédits bancaires, au foncier, et la réduction de la fiscalité et des impôts.

Concernant le foncier touristique, il a fait état de 225 zones d'expansion touristique (ZET) pour une superficie globale de 54 000 hectares à l'échelle nationale, renfermant plus de 100 sites miniers exploitables dans la réalisation de projets touristiques, estimant que le tourisme constitue un domaine important pour réaliser le développement d'autant qu'il contribue à 1,8% au produit intérieur brut (PIB) alors qu'il ne dépassait pas 1% en 2018.

Dans une déclaration à la presse, Rachid Hassas, directeur général de RH International Communication, organisatrice de l'évènement, a souligné l'importance de poursuivre l'organisation de ce genre de rencontres pour associer tous les acteurs, experts et professionnels dans le domaine touristique à l'élaboration d'une stratégie nationale de marketing et de prospective pour l'avenir du secteur, en tirant profit de l'expertise et des expériences enregistrées dans ce domaine pour construire une destination par excellence.  

La responsable de la cellule management de la qualité au Centre de thalassothérapie de Sidi Fredj (ouest de la capitale), Amina Benmessaoud, a évoqué pour sa part "les mesures et dispositions prises par son établissement entré en service en 1981 pour l'obrebtebtion de le certification ISO 9001 l'année prochaine.


Lire aussi: Tourisme d’aventure: l’Algérie possède le meilleur potentiel au monde, selon un classement britannique


Elle a rappelé que cet établissement  touristique, premier du genre en Algérie, s'attelle essentiellement à "améliorer la qualité du marketing et à faire la promotion des services et compétences, d'autant qu'il a bénéficié ces dernières années "d'une opération de réhabilitation de large envergure visant à actualiser, adapter et à moderniser les équipements, et partant, la qualité des prestations fournies pour atteindre un niveau d'excellence répondant aux normes en vigueur à l'échelle internationale".

Le Centre œuvre également à "atteindre un niveau d'excellence dans les domaines de la santé et de l'environnement pour obtenir la certification ISO 14001 à l'avenir, ainsi que le prix algérien de la qualité et de la bonne performance".



source: ALGERIE PRESSE SERVIVE

A voir aussi