Africa CEO Forum Awards 2020 : Deux entreprises marocaines en lice

  • Agenda / 358 / ABI 1
  • 09 mars 2020 06h17 09 mars 2020 06h19 | Abdjan en Côte d'Ivoire


Africa CEO Forum Awards 2020 : Deux entreprises marocaines en lice

Les Africa CEO Forum Awards s'apprêtent à distinguer pour la 8e année consécutive les entreprises africaines les plus performantes, et ce en partenariat avec le cabinet Mazars. Les heureux gagnants recevront leurs prix le 9 mars prochain à Abdjan en Côte d'Ivoire.

Chaque année, les Africa CEO Forum Awards consacrent les dirigeants, entreprises et investisseurs dont la stratégie et les performances ont le plus contribué à la dynamique de croissance de l’Afrique sur l’année écoulée à travers cinq prix, allant du ”CEO of the year” au “ Disrupter of the year”.

Inclusion financière, agro-industrie, TIC, énergies vertes, e-commerce, infrastructures : ce sont au total 26 nominés, figures emblématiques de la vitalité économique africaine, qui représenteront l’ensemble du continent à cette compétition.

Voici les les candidats en lice dans les différentes catégories:

  • «CEO of the year»: Austin Avuru, DG de Seplat, Zouhaïr Bennani, PDG de Label'Vie, Hassanein Hiridjee, DG d'Axian, James Mwangi, DG du Groupe Equity Group Holdings et Herbert Wigwe, DG du Groupe Access Bank Group.
  • «African champion of the year»: Mota-Engil Africa, CIEL Limited, United Bank for Africa, OCP et The Loukil Group.
  • «Gender leader of the year» : Transcorp Hotels Plc, Dalberg Advisors, Société Générale, Orange Middle East and Africa, GE Africa et Unilever Africa.
  • «Disrupter of the year»: Flutterwave Technology Solutions Limited, 54Gene, Fonroche Lighting, Baobab+, Daystar Power Group et Ringier One Africa Media (ROAM).
  • «International company of the year»: Alstom, Bolloré transport & Logistics, iSON technologies et Olam.

Rappelons que l’Africa CEO Forum a été fondé en 2012. Il réunit chaque année des dizaines de décideurs des plus grandes entreprises africaines, investisseurs internationaux, dirigeants de multinationales, chefs d’État, ministres et représentants des principales institutions financières actives à travers le continent.


source: LE MATIN-ma

A voir aussi