Tunisie : Opportunités de coopération, d’investissement et d’échange sous la loupe



Tunisie : Opportunités de coopération, d’investissement et d’échange sous la loupe

A l’occasion de sa visite en Tunisie, les 20 et 21 novembre, le Premier ministre du Portugal, António Costa, assurera la clôture officielle du Forum économique tuniso-portugais, organisé demain par l’UTICA, et ce, en présence de Zied Laâdhari, ministre du Développement, de l’investissement  et de la coopération internationale, Ouided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA et Luis Felipe Castro, président de l’AICEP.

Dans ce cadre, plusieurs thématiques seront débattues, à savoir «Le nouveau code d’investissement et opportunités d’investissement en Tunisie», «Les Opportunités de coopération et d’échange»,  et «Les potentialités d’investissements et d’échanges au Portugal».

Des rencontres B to B, regroupant la délégation composée de représentants des entreprises portugaises et leurs homologues tunisiens, sont au programme.

Y prendront part  Hichem Elloumi, vice-président de l’UTICA et co-président du Conseil d’affaires tuniso-portugais, Antonio Cardoso Pinto, président du Conseil fiscal de l’AEP, Beligh Ben Soltane, Directeur principal du marketing international de la FIPA,  Aziza Hatira, PDG du CEPEX,  et Pedro Patricio, Directeur des relations extérieures et institutionnelles de l’AICEP.A rappeler que le Premier ministre portugais a affirmé, dans son interview exclusive accordée à L’Economiste Maghrébin: «La Tunisie est un partenaire fondamental pour le Portugal. Au moment où nous fêtons le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays, le bilan est franchement positif. Au cours des dernières années, la relation bilatérale s’est intensifiée, notamment à travers l’échange régulier de visites entre responsables politiques des deux pays».

Et d’ajouter: «Lors de ma visite à Tunis, je souhaite envoyer un signal clair de cet engagement et discuter, avec les autorités tunisiennes, des moyens de faire progresser la collaboration dans des projets d’intérêt commun, aussi bien dans les domaines de la coopération économique et financière, de la sécurité, de la collaboration scientifique que de l’enseignement de la langue portugaise».


source: L'Economiste Maghrebin

A voir aussi