Sénégal : Woodside exerce son droit de préemption sur la transaction FAR - ONGC Videsh

  • 07 décembre 2020 / Actualité / 115 / Emerging Africa


Sénégal : Woodside exerce son droit de préemption sur la transaction FAR - ONGC Videsh

 Après avoir bloqué l’entrée de Lukoil sur le pétrole de Sangomar, Woodside s’appuie à nouveau sur son option d’achat dans le projet pour recaler l’entrée d’ONGC Videsh au Sénégal. Si les deux transactions sont approuvées, Woodside contrôlera à hauteur de 90% le pétrole de Sangomar.

Au Sénégal, la société pétrolière Woodside Petroleum vient d’annoncer qu’elle exercera son droit de préemption pour bloquer l’offre d’ONGC Videsh pour le rachat des 15% de participation de FAR Ltd dans le projet pétrolier de Sangomar.

Woodside versera ainsi à FAR les 45 millions de dollars équivalant aux 15% de parts et les frais connexes qui devraient lui permettre de disposer de 130 millions de dollars en espèces, après la conclusion du deal.

Rappelons que Woodside avait déjà levé son option d’achat en août 2020 lorsque le russe Lukoil avait fait une offre pour acquérir les 40% de parts de Cairn Energy sur le site. Une fois les opérations d’acquisition des parts de Cairn et de FAR achevées, Woodside contrôlera 90% de la zone d’évaluation de Sangomar et en restera l’opérateur. La société publique sénégalaise du pétrole (Petrosen) contrôle le reste des intérêts.

« Cette acquisition est créatrice de valeur pour les actionnaires de Woodside et aboutira à une coentreprise simplifiée », a déclaré Peter Coleman (photo), directeur général de Woodside, dans un communiqué.

L'offre est soumise à l'approbation du gouvernement sénégalais et des actionnaires de FAR. Le premier baril sur Sangomar sera extrait en 2023.


source: agenceecofin.com

A voir aussi