SENEGAL:SANDIARA – Une Cité financière pour soutenir la Zone économique spéciale

  • 03 décembre 2020 / Actualité / 235 / Emerging Africa


SENEGAL:SANDIARA – Une Cité financière pour soutenir la Zone économique spéciale
A travers son plan ‘’Sandiara émergent’’, le maire Serigne Guèye Diop a décidé de faire de sa commune un hub économique mondial. Il a créé une Cité financière et a organisé une visite des lieux cette semaine avec les potentiels partenaires de ce projet. 

 

Le maire de la commune de Sandiara a lancé une Zone économique spéciale dans laquelle est prévue l’installation de plusieurs usines et autres grandes entreprises qui doivent former un hub économique du futur. Cela entre dans le cadre du projet ‘’Sandiara émergent’’.

Pour ce projet de très grande envergure, le maire de la commune, Serigne Guèye Diop, estime qu’il manquait un instrument fondamental à la réussite de ce rêve. ‘’C’est la mise en place d’une cité financière de Sandiara qui est, en réalité, une cité financière départementale, régionale, voire même nationale’’, indique-t-il. Avant de préciser : ‘’L’objectif était de mettre les industriels à côté des banquiers, de faire en sorte qu’il y ait un écosystème où le banquier qui a besoin d’un milliard ou de 10 milliards F CFA pour construire une usine de lait, d’engrais ou de véhicules, puisse tout de suite trouver dans le même site une banque et des assurances capables de lever ses fonds immédiatement. C’est cela la particularité.’’

Pour le conseiller spécial du président de la République, l’un des freins au développement de l’industrie sénégalaise, des PME, de l’artisanat, de la pêche, en réalité, c’est le problème du financement. Alors qu’avec cette cité, les banques vont également gagner puisqu’elles pourront trouver des emprunteurs auxquels sont destinés leurs crédits, principale source de leur survie.

Eu égard à tous ces avantages et opportunités, Serigne Guèye Diop a lancé, cette semaine, sa future cité financière.

A cet effet, la commune a mis à la disposition du secteur bancaire un terrain industriel d’une superficie de 20 000 mètres carrés pour la construction de trois tours de 10 étages pouvant abriter globalement 100 000 mètres carrés de bureaux. Mais, informe M. Diop, ‘’dans le court terme, nous allons avoir une tour de 10 étages pour 15 000 mètres carrés de bureaux, des salles de conférence, des salles de presse, des restaurants, des hôtels, des supermarchés à l’intérieur, des parkings. Mais, dans la phase 2 qu’on espère dérouler dans les 5 prochaines années, il y aura deux autres tours de 10 étages également et qui vont être une sorte de Trade Center et qui vont permettre d’accueillir des sièges  de société au niveau mondial, des sociétés informatiques, bancaires, des multinationales qui vont essayer d’assurer des fonds pour financer l’économie pas seulement de Sandiara, mais également du port de Ndayane, d’Akon City, des agropoles, etc.’’.

Cette importante réalisation qui, assure le maire, s’inscrit dans le cadre du plan d’émergence locale de sa commune, permettra de financer l’économie sur un même site, à travers la création d’un écosystème financier propice au développement industriel, agricole et logistique.

Pour Serigne Guèye Diop, la finalité de ce grand projet est de faire de Sandiara un centre financier international, à l’image de la City à Londres, de Johannesburg ou de Casablanca, capable de fournir des services financiers, logistiques et industriels aux entreprises installées dans la zone.

Une visite de la zone a été faite à cette occasion avec l’ensemble des institutions financières ciblées, des sociétés d’assurances, des industries déjà installées ou en projet d’installation dans la zone économique spéciale de Sandiara. Les institutions financières présentes ainsi que les structures institutionnelles se sont majoritairement engagées à être actionnaires de ce projet. Des études menées par l’organisation d’un grand forum ‘’Invest in Sandiara’’, qui réunira l’ensemble des bailleurs et investisseurs autour de la question de l’investissement, se termineront dans 3 mois.

A l’en croire, ce forum devra accueillir l’ensemble des ambassades présentes au Sénégal et les investisseurs de ces pays pour lancer officiellement le démarrage de la Zone économiques spéciale et la Cité financière de Sandiara.


source: homeviewsenegal.com

A voir aussi