Maroc: Tourisme médical

  • 10 décembre 2020 / Actualité / 109 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            Tourisme médical

En ce temps de crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), le tourisme médical au Maroc a regagné tout son sens à même de se considérer comme une niche prometteuse pour relancer ce secteur toujours sinistré.
Cette niche, qui génère plus de 80 milliards de dollars par an à travers le monde et connaît une évolution remarquable avec un potentiel de croissance annuelle de 30%, fleurit au Maroc depuis plusieurs années.
D'ailleurs, c'est ce qu'a affirmé, à la MAP, Imad Barrakad, le Président du directoire de la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT). "On dénombre actuellement au Maroc plusieurs cliniques spécialisées réparties entre CasablancaRabatAgadirMarrakech et Tanger. Leur bonne réputation, mise en valeur sur les réseaux sociaux, leur permet de gagner en notoriété et de séduire une clientèle essentiellement étrangère", a-t-il noté.
M. Barrakad, qui cite une étude élaborée par la SMIT pour servir de feuille de route visant à déterminer les options stratégiques du développement du tourisme médical au Maroc, a indiqué que le diagnostic national a permis de constater une forte émergence de cette industrie durant cette dernière décennie.
Des patients-touristes en provenance d'Europe ou d'Afrique se déplacent d'ores et déjà vers le Royaume pour subir des interventions médicales diverses, notamment la chirurgie esthétique et les traitements dentaires et ce, dans des cliniques équipées de technologie de pointe et dotées de staff médical qualifié, a-t-il fait savoir.
Et de préciser que ces cliniques sont concentrées essentiellement sur l'axe Rabat-Casablanca et proposent des services complémentaires (transfert aéroport, logement, package touristique...).


source: L'Economiste

A voir aussi