Maroc: Renault Trucks, Objectif, devenir n°1 au Maroc

  • 13 septembre 2018 / Actualité / 26 / Africa-Bi1


Maroc: Renault Trucks, Objectif, devenir n°1 au Maroc

Agressivité commerciale, formation, extension du réseau, maintenance à la carte, services… Le constructeur Renault Trucks vient de dévoiler sa nouvelle stratégie commerciale et de développement au Maroc.

Objectif: réussir une montée en puissance afin de devenir leader sur ce marché sachant que le groupe est n°1 en  Tunisie et dans d’autres pays d’Afrique francophone. Renault Trucks a pour objectif d’écouler 500 véhicules en 2018 contre 360 unités un an auparavant.

Sont ciblés aussi bien les grands comptes que les clients qui disposent d’une flotte de 1 à 10 camions. Les équipes mettront plus l’accent sur les clients opérant dans le BTP et le transport international (TIR). Deux secteurs où le potentiel de développement est important.

Le groupe compte attirer les clients grâce au nouveau moteur 13L avec un «Pack Fuel Eco» qui est un standard pour les gammes T et C.  Quant à la gamme K, elle est la plus adaptée en Afrique: surcharge, routes en mauvais état... En 2018, Renault Trucks a  introduit au Maroc sa version K Xtrem en boîte robotisée Optidriver, dont la configuration 8x4 est une référence de robustesse. La garantie proposée est de 2 ans ou à hauteur de 200.000 km.

«Le Maroc est un marché mature avec des clients très exigeants. Nous nous engageons à augmenter la rentabilité de leur activité et à leur faciliter la vie, afin qu’ils puissent se concentrer sur leur cœur de métier», précise Cyril Barillé, vice-président Renault Trucks pour l’Afrique. Et d’ajouter: «Aujourd’hui, nous sommes satisfaits de nos réalisations au Maroc, mais ce n’est pas assez».

Pour booster l’activité, Bruno Blin, président du groupe, s’est déplacé les 6 et 7 septembre à Casablanca pour rencontrer les équipes de l’importateur local Bamy Trucks, la direction du groupe GBH et des clients et prospects de la marque. «Nous avons beaucoup travaillé, entre novembre et mars, avec notre partenaire local pour remodeler l’offre», fait valoir Cyril Barillé, lors d’une conférence de presse tenue le 6 septembre à Casablanca.

Le groupe développe son réseau à Agadir et compte ouvrir deux autres points de vente à Marrakech et Laâyoune. La proximité client est également une priorité de la marque, le groupe GBH (qui détient la carte Renault Trucks) prévoit aussi l’ouverture de nouveaux sites à Tanger et Agadir à l’horizon 2019.

Côté offre, le package proposé comprend des contrats de service, la formation des conducteurs, des solutions de financement et des études de coût total d’exploitation pour optimiser la rentabilité des opérations des clients. Pour Cyril Barillé, «une flotte mal entretenue donne une mauvaise image aux clients.

Par ailleurs, un chauffeur bien formé permet d’économiser jusqu’à 15% de la consommation de carburant. Ce qui représente 37% des coûts d’exploitation alors que le prix d’achat du camion ne représente que 14% du total».


source: L'Economiste

A voir aussi