Maroc: PLF 2021. Comptes spéciaux du Trésor une opacité résistante

  • 05 novembre 2020 / Actualité / 125 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            PLF 2021. Comptes spéciaux du Trésor  une opacité résistante

En vertu de la loi organique des finances adoptée en 2015, les comptes spéciaux du Trésor (CST) devraient être/devenir une exception dans le mode de gestion budgétaire de l'Etat. Aujourd'hui, leur nombre et leur importance risquent d'affaiblir la transparence budgétaire.
Les CST étaient au nombre de 76, en 2015. Ils ont baissé à 67, en 2019 et ont remonté à 69, dans le PLF 2021. La baisse en nombre n'a pas été suivie d'une baisse du montant des ressources y affectées qui sont passées de 63,21 MMDH, en 2015, à 94,29 MMDH, dans le PLF 2021, soit une croissance de 49,16%. 10 CST, dans le PLF 2021, représentent 77,42% des dépenses prévues au titre de l'ensemble des CST, soit 72,30 MMDH sur 93,38 MMDH. Les comptes d'affectation spéciale (CAS), au nombre de 56, soit 81,15 % des CST, représentent au titre du PLF 2021, 87,04% des dépenses prévues pour l'ensemble des CST, soit 81,28 MMDH sur 93,38 MMDH.


source: Aujourd'hui le Maroc

A voir aussi