Maroc: OCP dresse le bilan des plateformes de démonstration

  • 29 décembre 2020 / Actualité / 95 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            OCP dresse le bilan des plateformes de démonstration

Le groupe OCP fait le point sur les plateformes de démonstrations déployée dans le cadre du programme Al Moutmir/Olivier 2019-2020. Les détails.
Le rapport montre qu'au total, 1195 plateformes de démonstration ont été installées durant la campagne agricole 2019/2020, et que ces plateformes sont réparties sur les différentes provinces agricoles (30 provinces) au Maroc. Notons que les plateformes de démonstration d'olivier ont touché l'ensemble des variétés, types de conduite (bour, irrigation gravitaire et irrigation localisée) et mode d'exploitation (extensif et intensif) existants dans les différents bassins de production à l'échelle national.
« Grace à la présence d'une équipe composée de jeunes ingénieurs agronomes et experts, une approche scientifique et agronomique sera adoptée pour l'élaboration des ICP (Integrated Crop Program) / culture, tout en tenant compte des spécificités agro-climatiques de chaque site de production. Dans le même sens, l'équipe d'agronomes se chargera d'un suivi scientifique de façon régulière pour pouvoir réussir ces plateformes et pour évaluer également la performance agronomique de chaque composante du rendement », explique l'OCP.
Lire aussi| Industrie : le chinois Citic Dicastal inaugure sa deuxième plateforme à Kénitra
Le bilan montre que les plateformes de démonstration d'olivier ont enregistré une augmentation du rendement à l'hectare de 34% par rapport aux rendements réalisés par les agriculteurs au niveau des parcelles témoins. Le rendement moyen enregistré au niveau des PFD a été de 5750 Kg/ha, alors que les parcelles témoins ont enregistré un rendement moyen de 4281 kg/ha. Sur le plan de la qualité de la production agricole, on note que la conduite technique améliorée et l'utilisation des nouvelles technologies notamment les produits de spécialité ont contribué d'une façon remarquable à l'amélioration du poids et du calibre du fruit à hauteur de 12% par rapport aux parcelles témoins.


source: Aujourd'hui le Maroc

A voir aussi