Maroc: Nouveau programme de coopération dans le domaine de l'eau

  • 16 décembre 2020 / Actualité / 165 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            Nouveau programme de coopération  dans le domaine de l'eau

Le Maroc et l'Allemagne ont signé, aujourd'hui à Rabat, un nouveau programme de coopération dans le domaine de l'eau intitulé "Résilience rurale", qui vient consolider les acquis du programme "AGIRE", lequel a constitué, au cours des douze dernières années de son exécution (2008-2020), un modèle de coopération maroco-allemande en la matière.
Présidée par le ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, Abdelkader Amara, en présence de l'ambassadeur de la République Fédérale d'Allemagne à Rabat, Götz Schmidt-Bremme et de l'ambassadeur de la Confédération Suisse au Maroc, Guillaume Scheurer, cette cérémonie de signature marque la clôture du programme "AGIRE" (Appui à la Gestion Intégrée des Ressources en Eau) et inaugure le lancement du nouveau programme "Résilience rurale" (Appui à la gestion des ressources en eau pour la réduction de la pauvreté et le renforcement de la résilience).
Le programme "AGIRE", dont le budget global s'élève à 22.7 millions d'euros, avec une contribution de la Confédération helvétique d'une enveloppe de 2.8 millions d'euros, représente un modèle de coopération fructueuse dans le secteur de l'eau, selon le ministre de l'Equipement.
Le programme "AGIRE" a, durant les douze années de son exécution, permis de mettre à la disposition des Agences de Bassins Hydrauliques du Tensift, du Souss Massa et de l'Oum Errabiaa une assistance technique pour le développement des mécanismes, des procédures et des outils pour une gestion performante, intégrée et durable des ressources en eau, M. Amara a précisé que le nouveau projet "Résilience rurale" s'inscrit dans une perspective de consolidation des acquis et de continuité de la coopération maroco-allemande.
Le nouveau projet "Résilience rurale" constituera un appui à la planification et à la gestion décentralisée et participative axée sur l'amélioration de la résilience face à la pauvreté et à la variabilité des ressources en eau, en sus de contribuer au renforcement de la coordination et du dialogue interministériel dans le domaine de la résilience face à la variabilité des ressources en eau.


source: Challenge

A voir aussi