Maroc: Nadia Fettah Alaoui appelle à un tourisme plus digital et plus moderne

  • 28 octobre 2020 / Actualité / 135 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            Nadia Fettah Alaoui appelle à un tourisme plus digital et plus moderne

La ministre du tourisme, Nadia Fettah Alaoui, envisage une relance, la plus sereine possible, du secteur du tourisme dans le contexte difficile actuel et appelle aussi à un tourisme plus digital et plus moderne.
Alors que les professionnels du secteur touristique attendent la relance de pied ferme avec au moins l'ouverture partielle des frontières aériennes et aussi celle des villes fermées, tout porte à croire qu'ils devront encore patienter. En effet, Selon la ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l'Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui, il est nécessaire d'envisager une relance, la plus sereine possible, du secteur du tourisme dans le contexte difficile actuel. Dans le cadre de sa participation (virtuelle) aux Tourism Marketing Days, la ministre a aussi souligné que le gouvernement espérait que cette relance arriverait post-crise afin de pouvoir rouvrir les hôtels et les villes. « Le virus persiste et la priorité reste la gestion de la crise sanitaire », a-t-elle précisé.
Lire aussi| Coronavirus : la pollution de l'air pourrait augmenter la mortalité de 15%
Nadia Fettah Alaoui a, dans ce sens, rappelé que les protocoles sanitaires mis en place depuis le début de la crise ont fait leur preuve pendant des semaines et des mois et sont respectés par l'ensemble des hôteliers. Au delà de ces mesures sanitaires et d'accompagnement sociales et financières, la ministre a précisé qu'il s'agit aujourd'hui d'accueillir, à nouveau, les touristes qui ont recommencé à voyager. « Les premiers touristes internationaux sont revenus depuis quelques semaines. Nos partenaires locaux et internationaux dans l'hôtellerie, les tours opérateurs mais aussi les transports aériens ont reconfirmé leur intérêt et leur fidélité à un long partenariat historique avec notre pays », a-t-elle fait remarquer, mettant en exergue l'importance du secteur (7,1% du PIB national et plus de 70 milliards de recettes en devises). « Les prémices d'un nouveau tourisme se dessinent. Un tourisme plus responsable, plus durable (de la nature et du bien être) mais également un tourisme plus digital plus moderne », a-t-elle ajouté.


source: Challenge

A voir aussi