Maroc: les secteurs et actions qui résistent à la crise du coronavirus

  • 07 décembre 2020 / Actualité / 119 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            les secteurs et actions qui résistent à la crise du coronavirus

Si au terme des neuf premiers mois de l'année, l'activité des sociétés cotées reste globalement en berne, le troisième trimestre semble prometteur au regard du redressement des réalisations commerciales d'une majorité de secteurs industriels au moment où les financières s'en sortent moins bien qu'au premier semestre, selon BMCE Capital Research.
Au terme des neufs premiers mois de l'année, les sociétés cotées à la Bourse de Casablanca, ont enregistré un chiffre d'affaires en repli de -4,8% à 170,3 milliards de DH comparativement à la même période un an plus tôt, selon BMCE Capital Research.
Dans sa note « Earnings T3 2020 », BMCE Capital Research estime que si au terme des neuf premiers mois de l'année, l'activité des sociétés cotées (à l'exclusion de 3 sociétés n'ayant pas publiés leurs indicateurs, soit moins de 1% de la capitalisation boursière) reste globalement en berne, le 3ème trimestre semble « prometteur » au regard du redressement des réalisations commerciales d'une majorité de secteurs industriels. Ainsi, BMCE Capital Research fait état d'une hausse de 4,6% du PNB des financières à 50 milliards de DH, redevable principalement à la bonne tenue de la marge d'intérêt des Banques de la Place (+7,8%) dans un contexte marqué par le développement du crédit aux entreprises (lequel a été soutenu par Damane Oxygène et Damane Relance).
L'évolution du PNB intègre toutefois un recul de la marge sur commissions et du résultat sur opérations de marché de l'ordre de 1,5% et 8,1% respectivement, en raison d'une diminution de l'activité liée à la crise sanitaire, souligne la filiale de BMCE Capital dédiée à la Recherche et à l'Analyse Financière.


source: Challenge

A voir aussi