Maroc: la plus grande société de courtage de devises en Afrique

  • 03 septembre 2020 / Actualité / 126 / Fares RAHAHLIA


Maroc:       la plus grande société de courtage de devises en Afrique

AZA, le plus grand fournisseur de solutions de trading de devises en Afrique, annonce la nomination de Meryem Habibi comme Chief Revenue Officer. Une nomination qui intervient dans le cadre d'une expansion majeure des opérations de la société en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie.
Cette année, Business Insider a classé AZA parmi les plus importants fournisseurs de technologies financières* au niveau mondial. AZA a réussi à faire évoluer le processus coûteux et rapide de ses transactions africaines, en créant un marché direct pour les devises paires à travers l'ensemble du continent et en utilisant ses deux plateformes innovantes BFX et Transfer Zero. L'entreprise est parvenue ainsi à augmenter, de façon exponentielle, le volume de ses transactions pour les porter à plus de 1 milliard de dollars par année. Dans ce sillage, AZA a triplé ses effectifs au cours de la dernière année portant son équipe à plus de 150 membres opérant dans six bureaux régionaux.
Meryem, née et originaire du Maroc, supervisera la croissance des revenus liés aux ventes, mais aussi les opérations de partenariats stratégiques et de marketing global. Leader expérimenté dans les domaines de la finance et de l'innovation technologique, Meryem avait précédemment occupé le poste de directrice des opérations du fournisseur américain de guichets automatiques et de logiciels pour les banques et les détaillants Diebold Nixdorf, au niveau des régions EMEA et APAC. Meryem avait également dirigé des opérations de marketing et de communication auprès de Samsung Electronics.
Dans le cadre des missions qui lui seront dévolues chez AZA, Meryem sera également amenée à superviser les différentes activités d'embauches pour des postes de direction, de vente et de développement commercial, avec un accent particulier sur l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie, ainsi que le renforcement des différentes opérations menées au Nigeria, au Kenya, au Ghana, en Ouganda et au Sénégal. AZA en est aux dernières étapes de l'établissement d'un bureau en Egypte, où elle enregistre une demande importante de la part de nouveaux partenaires. Figurant depuis l'année dernière au sein de la Sandbox réglementaire des Fintech de Abu Dhabi, qui fournit un environnement contrôlé pour les participants afin qu'ils puissent développer et tester des solutions Fintech innovantes, AZA voit un fort potentiel de croissance sur le marché du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord.
«AZA offre plusieurs débouchés commerciaux inter-régionaux sur les marchés frontaliers en s'attaquant aux inefficacités que les entreprises considèrent généralement comme insurmontables», a déclaré Meryem, la Marocaine qui vient récemment de déménager de Casablanca pour s'installer à Londres afin de commencer à assurer ses nouvelles fonctions. « En Afrique, mais aussi dans le monde entier, il n'existe aucune limite à l'application des technologies de AZA qui visent à améliorer de manière significative la manière dont le commerce transfrontalier s'opère».


source: Albayane

A voir aussi