Maroc: La Covid-19, un accélérateur vers une économie plus soutenable

  • 20 novembre 2020 / Actualité / 101 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            La Covid-19, un accélérateur vers une économie plus soutenable

La pandémie du nouveau coronavirus, qui poursuitsesravages à traverslemonde,s'est révélée comme un véritable test de l'engagement effectif des entreprises à tousles niveaux et a propulsé la RSE (responsabilité sociétale des entreprises), longtemps considérée comme un simple bonus, sur le devant de la scène. Cette crise inédite a, en effet, mis en lumière la résilience des entreprises ayant élaboré, voire étoffé, une stratégie RSE et pris en compte leurs relations avec leurs salariés, fournisseurs et communautés locales, puis transformé adéquatement leur organisation. Au contraire, celles ayant considéré la RSE comme une simple affaire de réputation ou de communication ont rencontré davantage de difficultés. Pour Omar Benaicha, 1er vice-président de l'Observatoire de la RSE au Maroc (ORSEM) et docteur en sciences de gestion, la crise actuelle met en exergue l'importance des valeurs de bienveillance, de solidarité et d'éthique dans le sens où l'entreprise réalise qu'elle peut contribuer à la protection des salariés, et au-delà des citoyens, ou encore à maintenir l'emploi et donc le pouvoir d'achat, mais également aider ses sous-traitants et fournisseurs clés à faire face à la crise dans un souci de continuité d'activité et de reprise des activités post-Covid. "Perdre un sous-traitant qualifié n'est pas très différent de la perte d'un collaborateur compétent. Les grandes entreprises qui ont compris cette raison d'être et nouvelle façon de considérer leur rôle sociétal ont mis en œuvre plusieurs actions pour aider leurs salariés ou leurs sous-traitants à faire face à la crise", a souligné l'expert, dans une déclaration à la MAP.
Ainsi, d'après M. Benaicha, cette crise est une occasion pourl'entreprise pourse réinventer, se régénérer et renforcer sa résilience en toute responsabilité, notant que la Covid-19 sera certainement dans quelques mois un douloureux souvenir et les entreprises qui se préparent déjà à l'après pandémie en mettant à plat leurs modèles opérationnels et leurs relations humaines sont celles qui bénéficieraient le plus de l'effet inclusif et l'effet accélérateur combinés de la pandémie et de la RSE".


source: Aujourd'hui le Maroc

A voir aussi