Maroc: La BERD et l'UE débloquent 253 millions d'euros

  • 06 octobre 2020 / Actualité / 130 / Fares RAHAHLIA


Maroc:           La BERD et l'UE débloquent 253 millions d'euros

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement et l'Union européenne ont mis en place deux programmes pour accompagner le financement de l'économie verte au Maroc et soutenir les investissements des PME dans des projets d'efficacité énergétique.
253 millions d'euros : c'est le montant du financement que viennent d'octroyer la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et l'Union européenne (UE) au Maroc pour soutenir les investissements verts du secteur privé. Ainsi, deux programmes clés seront instaurés au Maroc grâce au financement de la BERD complété par des subventions de l'UE, indique un communiqué de la banque. Le premier programme nommé ‘'Green Value Chain'', d'une valeur de 90 millions d'euros, vise à soutenir les investissements des Petites et moyennes entreprises (PME) dans des mesures d'efficacité énergétique et d'utilisation des ressources, ainsi qu'à leur intégration dans les chaînes de valeur régionales. Ce programme, fait savoir la même source, est financé par la BERD et le Fonds vert pour le climat (FVC) à travers la Société générale du Maroc, le Crédit du Maroc et la Banque populaire. Il est complété par des subventions de l'UE et de la Corée du Sud, lit-on dans le communiqué. Quant au deuxième programme, il a pour but de soutenir le mécanisme de financement de l'économie verte au Maroc. D'une valeur de 163 millions d'euros, il est destiné à des centaines d'entreprises privées, via des institutions financières locales. Il soutiendra l'atténuation du changement climatique, l'adaptation au climat et l'adoption de technologies vertes. «Le Maroc s'est engagé à renforcer sa reprise économique et sa résilience grâce à l'action climatique. La BERD et la finance verte de l'UE facilitent la participation du secteur privé, un acteur essentiel pour réussir à construire un avenir sobre en carbone», souligne Marie-Alexandre Veilleux-Laborie, directrice du bureau de la BERD au Maroc. «Nos solides partenariats locaux et internationaux se réunissent pour accélérer l'agenda vert que le Maroc mérite. Cela contribuera à stimuler la reprise économique et ouvrira de nouvelles opportunités aux entreprises marocaines dans l'exploration de nouveaux marchés d'exportation».


source: Challenge

A voir aussi