Maroc: «L'infrastructure nécessaire pour l'agritourisme est disponible»

  • 25 décembre 2020 / Actualité / 107 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            «L'infrastructure nécessaire pour l'agritourisme est disponible»

Le président du Réseau de Développement du Tourisme Rural (RDTR), Abdelhakim Sabri dévoile, dans une interview à la MAP, le potentiel du tourisme agricole et les enjeux de ce segment du tourisme face à la crise actuelle.
Quels sont l'importance et le potentiel du développement de l'agritourisme dans notre pays ?
L'agritourisme est une forme de tourisme importante et à fort potentiel au Maroc, car il permet aux touristes de partager le savoir-faire agricole et culinaire extrêmement intéressants dont regorge le monde rural marocain, ce qui peut constituer une opportunité économique pour les producteurs agricoles artisanaux et les professionnels du tourisme rural.
L'agritourisme est ainsi un levier de développement, permettant la mise en valeur des produits de terroirs et des savoir-faire artisanaux. Il s'agit également d'une forme de tourisme respectueuse de l'équilibre environnemental et des milieux faunistiques et floristiques.
Grâce à l'implantation de plusieurs établissements touristiques dans le monde rural marocain, l'infrastructure nécessaire pour l'agritourisme est d'ores et déjà disponible. L'agritourisme est l'une des formes de tourisme les plus en vogue en ce moment, la preuve en est la demande sans cesse croissante, tant au niveau national qu'international.
L'expérience du Réseau de Développement du Tourisme Rural (RDTR) a montré que les touristes marocains sont de plus en plus à la recherche du dépaysement, d'une alimentation saine et d'une gastronomie basée sur les produits agricoles typiques ainsi que l'interaction avec la réalité du monde rural marocain qui est fondamentalement basée sur les activités agricoles.
Quels sont les principaux défis de ce segment du tourisme, particulièrement à l'heure de la crise actuelle?
Les secteurs touristiques et agricoles ont été fortement impactés et fragilisés par les effets néfastes de la crise sanitaire actuelle surtout en milieu rural où la capacité de résilience des acteurs est mise en cause.
Les difficultés qui s'imposent au niveau de ce segment du tourisme sont majeurs et d'ordre hétérogène, chose qui nécessite non seulement une forte prise de conscience mais également une grande mobilisation des acteurs.
Au niveau économique et social, les professionnels du tourisme en général et ceux opérant dans le milieu rural sont dans une situation désastreuse. Les mesures imposées par la crise sanitaire et les restrictions des déplacements ainsi que la fermeture des frontières ont bloqué les flux touristiques au niveau national et international.
Or, qui dit moins touristes, dit absence de recettes et de revenus pour l'employeur ainsi que l'employé dans les zones rurales. Une telle situation est un défi majeur qui peut freiner l'investissement dans l'agritourisme par les professionnels du tourisme rural.


source: Aujourd'hui le Maroc

A voir aussi