Maroc: Développement des filières du lait et de l'amandier

  • 31 décembre 2020 / Actualité / 64 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            Développement des filières du lait et de l'amandier

Des projets de développement agricole sont lancés dans l'Oriental, une région à fort potentiel agricole,
dans le cadre de la stratégie « Génération Green 2020-2030 » lancée par SM le Roi.
D'un investissement global de 55,63 millions de dirhams (MDH), le projet de valorisation de la production laitière, en cours d'achèvement, est réalisé dans le cadre d'une convention de partenariat avec l'organisation professionnelle (GIE) «Halib Guercif», au profit de 2.550 bénéficiaires issus de plusieurs communes rurales de la province de Guercif, notamment Houara Ouled Rahou, Saka, Lamrija, Taddart et Ras Laksar.
Il consiste entre autres, en la construction d'une unité de traitement du lait avec une capacité de 30 T/jour, l'équipement et l'installation de l'unité de valorisation, l'acquisition des engins frigorifiques, l'équipement de 10 centres de collecte de lait ainsi que la programmation des formations et des journées de sensibilisation pour promouvoir les opérations d'insémination artificielle.
Ce projet va permettre de développer la filière laitière au niveau de la production et de la valorisation, améliorer les revenus des éleveurs et des collectivités suite à la vente des produits laitiers, promouvoir l'emploi dans la province de Guercif et consolider l'organisation professionnelle des producteurs du lait pour renforcer le potentiel de la filière laitière sur le marché.
Dans ce cadre, le Secrétaire général du ministère de l'Agriculture, Mohamed Sadiki, a procédé à la distribution de cinq tracteurs, au profit des coopératives du GIE «Louz Mezguitem», porteur du projet de développement de l'amandier au niveau du cercle de Taddart (province de Guercif).
D'une enveloppe de 19 MDH, ce projet, en cours d'achèvement, qui profitera à 560 agriculteurs, consiste en la plantation de 1.000 ha d'amandier, la construction et l'équipement d'une unité de concassage des amandes et l'achat du matériel agricole et de petits outillages.


source: Libération

A voir aussi