Maroc: Certains chefs d'entreprises voient en cette crise une opportunité d'investissement à saisir sur le plan financier

  • 19 novembre 2020 / Actualité / 76 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            Certains chefs d'entreprises voient en cette crise une opportunité d'investissement à saisir sur le plan financier

Annuler, décaler, maintenir ou non l'investissement, c'est le dilemme de beaucoup d'entreprises en ces temps de crise. Amine Sabah analyse les décisions d'investissement ou de désinvestissement des dirigeants d'entreprise.
Challenge : Quels sont les secteurs les plus touchés par la crise Covid ?
Amine Sabah : La crise Covid, a eu des conséquences inédites sur l'économie mondiale en général et les entreprises de petite ou moyenne taille en particulier. Nous assistons aujourd'hui, à un large débat autour des stratégies de maintien ou de survie pour ces dernières, ou encore d'optimisation de coûts et stabilisation des revenus pour les grandes entreprises. Certains secteurs sont bien évidemment plus touchés que d'autres comme le transport (aérien, routier, maritime...), le tourisme, le secteur du textile, le secteur financier et bien d'autres. La crise Covid a stoppé net des activités que jusque-là, personne n'imaginait un jour être à l'arrêt pendant une aussi longue période. L'arrêt brutal de certains marchés (fermetures des espaces aériens par exemple), est le principal problème de ces secteurs qui, en dépit des aides reçues, peinent à maintenir leurs activités voire même entretenir leurs outils de production (avions, hôtels, flottes...). Ce qui est certain, c'est que les opérateurs naviguent à vue en attendant des jours meilleurs


source: Aujourd'hui le Maroc

A voir aussi