Maroc: BERD soutient la liquidité bancaire et la liquidité à l'économie via les partenaires bancaires

  • 21 septembre 2020 / Actualité / 179 / Fares RAHAHLIA


Maroc:           BERD soutient la liquidité bancaire et la liquidité à l'économie via les partenaires bancaires

La directrice en charge du Maroc à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), Marie Alexandra Veilleux-Laborie, aborde dans cet entretien le financement de l'économie et les mesures prises pour assurer une relance durable. En voici la teneur :
1. Quelle est votre lecture de l'évolution de l'économie marocaine ?
Le Maroc a réalisé au cours des deux dernières décennies des progrès sociaux et économiques significatifs avec des investissements publics importants, des réformes structurelles et un certain nombre de mesures visant à assurer la stabilité macroéconomique du pays.
Toutefois, l'économie marocaine est affectée actuellement par trois facteurs principaux, à savoir l'effondrement économique global mais surtout européen, puisque l'Europe reste le principal partenaire du Royaume, la forte sécheresse et les mesures de confinement imposé par la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19).
Cette année, le Maroc fait face à une forte récession, la première depuis 1995, avec une forte contraction du PIB supérieure à 5%, accompagnée d'un accroissement du déficit budgétaire.
Je pense qu'à moyen terme, la croissance récupérera progressivement. Il est cependant difficile de dire quand et à quel rythme puisqu'il y a plusieurs inconnus, notamment le vaccin contre le covid-19.
En 2021, le Maroc devrait enregistrer une croissance, mais probablement faible. La production agricole devrait s'améliorer avec éventuellement des conditions climatiques plus normales et une augmentation peut-être plus lente de la production non agricole.


source: Albayane

A voir aussi