Maroc: appelle à oeuvrer pour répondre aux besoins des pays en développement

  • 23 septembre 2020 / Actualité / 123 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            appelle à oeuvrer pour répondre aux besoins des pays en développement

La délégation marocaine prenant part à la 61ème réunion des Assemblées des Etats membres de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) a mis l'accent lundi à Genève sur la nécessité «d'œuvrer davantage, pour répondre aux besoins des Etats membres, notamment les pays en développement».
«Les avancées notables enregistrées par l'OMPI durant la décennie écoulée ne doivent pas escamoter la nécessité d'œuvrer davantage, pour répondre aux besoins des Etats membres, notamment les pays en développement, et de relever les multiples défis auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui», a affirmé le Représentant Permanent adjoint à la Mission du Royaume à Genève, Abdellah Boutadghart, dans une déclaration au nom du Maroc.
À cet égard, a-t-il poursuivi, «une mise en œuvre efficace des recommandations du Plan d'action pour le développement de l'OMPI permettra, certainement, aux pays en développement de tirer meilleur parti des avantages divers qu'offre le système international de la propriété intellectuelle».
Les mutations profondes qui affectent le monde, invitent l'OMPI à reconsidérer le cadre de la propriété intellectuelle, en analysant les aspects juridiques, politiques et éthiques concernant l'impact de l'intelligence artificielle sur la créativité et l'innovation, a ajouté le diplomate marocain.
De surcroît, une attention particulière devrait être accordée à l'agenda normatif dans la perspective d'achever les longues négociations, concernant notamment la protection des ressources génétiques, des savoirs traditionnels et des expressions culturelles traditionnelles, des organismes de radio diffusion contre le piratage du signal, ainsi que les négociations afférentes à la question de la convocation d'une conférence diplomatique pour l'adoption du traité sur le droit des dessins et modèles (DLT), a plaidé M. Boutadghart.


source: Challenge

A voir aussi