Lait contaminé Celia / Une société de production de ciment pour l’opération d’incinération



Lait contaminé Celia / Une société de production de ciment pour l’opération d’incinération

Le Groupe industriel public des ciments d’Algérie (Gica) a indiqué que l’une de ses filiales, la société des ciments d’Ain el Kebira (Scaek), sise à Sétif, va procéder, durant trois jours, à l’incinération de 714 tonnes de lait infantile contaminé, de la marque française Lactalis.

L’opération va se faire sur demande de l’importateur algérien, Celia Algérie. C’est donc une société de production de ciment qui va incinérer ces quantités de lait retirées du marché depuis près de six mois.

Au mois de décembre dernier, les autorités françaises avaient annoncé le retrait «massif» de laits infantiles de cette marque, en France, et dans d’autres pays dont l’Algérie, en raison d’un risque de contamination par la bactérie de salmonelle. Il était question de 7000 tonnes.

Quelques jours plus tard, l’entreprise algérienne Celia Algérie, qui commercialise les laits infantiles Lactalis, a indiqué, à son tour, qu‘elle a rappelé l’ensemble des lots fabriqués en France. Finalement, c’est une entreprise de production de ciment qui se chargera de l’incinération des quantités retirées. «Scaek assume pleinement son rôle d’entreprise citoyenne, en s’inscrivant en droite ligne avec les orientations du ministère de   l’Environnement et des énergies renouvelables relatives au traitement des déchets et à la protection de l’environnement», a indiqué le groupe Gica dans un communiqué.


source: algerie focus

A voir aussi