Energie: gagner davantage la confiance des compagnies pétrolières pour pérenniser les investissements en Afrique



Energie: gagner davantage la confiance des compagnies pétrolières pour pérenniser les investissements en Afrique

ALGER - Les pays de l'Afrique sont appelés à gagner davantage la confiance des compagnies pétrolières privées afin de pérenniser les investissements dans leurs secteurs énergétiques, a estimé lundi à Alger l'expert en énergie à l'Institut français des relations internationales (Ifri), Benjamin Auge.

"La vrai problématique du secteur énergétique en Afrique est de savoir trouver la position juste du curseur entre la place du public et ouverture sur le secteur privée", a indiquéM. Auge lors d'une conférence organisée par l'Institut national d'études de stratégie globale (Inesg).

Selon lui, les Etats trouvent des difficultés à financer et gérer la totalité des projets pétroliers qui sont "extrêmement compliqués" et nécessitent des investissements "lourds".

En outre, le secteur privé peut amener des technologies que les sociétés de pétrole étatiques ne métrisent pas encore, notamment dans les domaines du gaz et pétrole de schiste et des gisements offshore (deep et ultra deep).

Interrogé sur la problématique du transfert technologique vers l'Afrique dans le domaine des hydrocarbures, M. Auge a souligné l'importance d'imposer cette question dans les contrats conclus avec les compagnies privées.

"Le transfert des technologies est une question de souveraineté. Ca doit faire partie des négociations et c'est aux Etats de l'inclure dans les contrats", a-t-il soutenu.

Toutefois, beaucoup d'Etats en Afrique se sont focalisé durant les négociations avec les compagnies pétrolières sur la maximisation de la rente au lieu d'imposer des closes assurant le transfert technologiques afin de monter dans l'échelle des valeurs, a-t-il déploré.


source: APS

A voir aussi