EL-Bayadh: Des olives en attendant une huilerie



EL-Bayadh: Des olives en attendant une huilerie

En nette progression chaque année, l'olivier ne cesse d'occu per une place de choix dans le secteur de l'arboriculture fruitière. 
Pas moins de 1.129 hectares de terres sont occupés par l'olivier à travers la wilaya grâce à des opérations de vulgarisation et de sensibilisation des techniques d'exploitation et de production de cette espèce qui gagne du terrain. Au cours de ces six dernières années, des efforts ont été consentis par la direction des services agricoles de la wilaya qui a su convaincre les petits fellahs sur la nécessité de porter leur choix sur l'olivier, arbre rustique capable de résister aux rigueurs du climat dans les Hauts-Plateaux.
Des oliveraies surgissent tels des champignons au milieu d'espaces cédés par les nappes alfatières et les parcours un peu partout à travers l'immensité de la steppe.
De nombreux petits fellahs se sont investis dans le développement de l'oléiculture et les résultats obtenus sont très encourageants. L'on estime actuellement à plus de 287.000 oliviers plantés en masse et 54.055 autres situés dans des zones enclavées ou isolées. Pour l'heure et selon la direction des services agricoles, la production d'olives a franchi le cap de 13.000 quintaux d'olives ayant produit plus de 1.642 litres d'huile d'olive. Seul handicap pour ces producteurs, le manque d'huileries dans la wilaya d'El-Bayadh, ce qui les contraint de se rendre dans la wilaya de Djelfa, dotée d'unités d'essorage de l'olive. Un vrai parcours du combattant auquel ils sont confrontés à l'issue de chaque saison de cueillette avec tous les frais que cela engendre et qui se répercutent négativement sur le prix de revient du litre d'huile d'olive d'origine locale.
 


source: Le Quotidien d'Oran

A voir aussi