Côte d’Ivoire: la Reprogrammation du modèle macroéconomique avec une base de données actualisée au centre d’un séminaire à Grand-Bassam

  • 09 décembre 2020 / Actualité / 156 / Emerging Africa


Côte d’Ivoire: la Reprogrammation du modèle macroéconomique avec une base de données actualisée au centre d’un séminaire à Grand-Bassam


La Direction Générale de l’Economie (DGE) a procédé à l’ouverture d’un séminaire sur la « reprogrammation du modèle macro-économique selon le système de comptabilité Nationale (SCN) 2008 » ce lundi 07 décembre 2020 à Grand-Bassam.

L’objectif de ce séminaire est d’estimer les Tableaux Ressources-Emplois (TRE) base 2015 afin d’aboutir à la reprogrammation du modèle macroéconomique avec une base de données actualisées, élaborée selon le SCN 2008. Les TRE présentent une vue complète de l’économie en fournissant les éléments du processus de production, les emplois des biens et des services (produits) et les revenus générés par cette production. En effet, pour ses besoins d’analyse et de prévision macroéconomique, relativement à la programmation macro-budgétaire et de l’élaboration des Cadres de Dépenses à Moyen Terme (CDMT), la DPPSE a entrepris, avec l’appui de la Banque Africaine de Développement (BAD), dans le cadre du Projet d’Appui à la Gestion Économique et Financière (PAGEF), la construction d’un modèle macro-économétrique quantitatif. Celui-ci servira à la prévision macroéconomique, dans le contexte de la préparation budgétaire pluriannuelle. Cependant, la base de données a été constituée à l’aide des TRE base 2009 et selon le Système de Comptabilité Nationale (SNC) 1993. C’est pourquoi, il convient donc d’actualiser la base de données à l’aide des TRE ISSUS des comptes rebasés 2015 et également selon le SNC 2008. A ce titre, une expertise chevronnée est sollicitée pour l’estimation des TRE base 2015 afin d’aboutir à la reprogrammation du modèle macro économétrique avec une base de données actualisée, élaborée selon le SCN 2008.

DOUMBIA Vakaramoko, Directeur Général Adjoint de l’Economie a indiqué que le présent séminaire apparaît comme une illustration de plus, de l’engagement du gouvernement pour la modernisation des outils de prise de décision, en matière de gestion macro-économique. Selon lui, il permettra également d’assurer un suivi efficace des indicateurs de prévision mais surtout un meilleur rendement de l’action publique. " Cet engagement a favorisé la mise en œuvre depuis 2012, avec une croissance annuelle moyenne de plus de 7% sur la période 2012-2019 et une résilience qui a permis de contenir plus efficacement l’impact de la Covid-19" a-t-il confié. À en croire le représentant de Dr Oguié Sain, la croissance de la Côte d’Ivoire ressortirait positive à 1,8% contrairement à la plupart des pays du monde , notamment les pays comparables qui sont frappés par une contraction.


source: news.abidjan.net

A voir aussi