CÔTE D’IVOIRE:EUROBONDS, UN NOUVEAU SUCCÈS POUR LA CÔTE D’IVOIRE

  • 04 décembre 2020 / Actualité / 199 / Emerging Africa


CÔTE D’IVOIRE:EUROBONDS, UN NOUVEAU SUCCÈS POUR LA CÔTE D’IVOIRE

La Côte d’Ivoire, qui a lancé un appel de fonds Eurobonds pour un milliard d’euros (environ 656 milliards FCFA), a mobilisé à l’issue de cette opération 211 investisseurs pour plus de 5 milliards d’euros (plus de 3200 milliards FCFA). Un résultat qui illustre l’intérêt des investisseurs pour la Côte d’Ivoire.

Un « eurobond » (ou « euro obligation ») est une obligation qui permet aux États ou aux entreprises d’emprunter dans une autre devise que celle du pays émetteur. Contrairement à ce que peuvent suggérer leurs noms, les eurobonds sont principalement libellés en dollars. On les distingue ainsi des deux autres catégories d’obligations que sont les obligations domestiques émises en monnaie locale et les obligations internationales émises en monnaie locale.

Les pays émergents et préémergents, notamment africains, y ont eu souvent recours ces dernières années, à la fois pour financer leurs ambitieuses politiques d’investissement en matière d’infrastructures et pour restructurer leur dette. C’est le cas de la Côte d’Ivoire qui a lancé un appel de fonds Eurobonds pour un milliard d’euros.

« Dans le cadre de notre stratégie de mobilisation des ressources pour 2020, la Côte d’Ivoire a lancé un appel de fonds Eurobonds pour 1 milliard d’euros. À l’issue de cette opération, 211 investisseurs ont souscrit pour plus de 5 milliards d’Euros », a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Tiémoko Touré, au terme d’un Conseil des ministres.

« Le taux obtenu est de 5% qui est d’ailleurs le taux le plus bas de notre histoire et aussi le plus bas comparativement à tous les pays de référence qui sont habitués à ce marché », a poursuivi le responsable ivoirien, par ailleurs ministre de la Communication et des médias.

Cette opération lancée par les autorités ivoiriennes intervient quelques jours seulement après l’élection présidentielle et la confirmation de la victoire du président sortant Alassane Ouattara. Les fonds recueillis permettront donc de financer les projets de développement et d’exécuter le programme de gouvernance du Chef de l’État ivoirien.


source: 7info.ci

A voir aussi