Algérie: Une nouvelle zone d'activités pour les investisseurs Production pharmaceutique

  • 16 novembre 2017 / Actualité / 146 / Africa-Bi1


Algérie: Une nouvelle zone d'activités pour les investisseurs  Production pharmaceutique

L'un des entrepreneurs a profité de cette visite pour évoquer les problèmes d'insécurité au niveau de la zone Palma, le manque d'éclairage public ainsi que la mauvaise collecte des différents déchets. 
Une nouvelle zone d'activité sera consacrée pour les entreprises spécialisées dans la production pharmaceutique et parapharmaceutique, selon les déclarations du wali de Constantine, Abdessamie Saïdoun. Ce dernier n'a pas manqué, lors de sa visite d'inspection effectuée hier à la zone industrielle Palma, d'exprimer sa satisfaction envers la qualité et les techniques de la production pharmaceutique adoptées dans trois usines privées.
Il a estimé que ces investisseurs méritent l'aide et l'accompagnement de l'Etat, vu le travail «important et honorable» qu'ils mènent. «Nous avons constaté lors de notre tournée que ces trois unités ont recruté environ 3000 jeunes de Constantine. En plus, elles participent dans le déploiement de la production nationale, tout en diminuant le taux d'importation et économisant la devise octroyée à l'achat des médicaments étrangers», a-t-il souligné.
Et de s'étaler : «C'est pourquoi, et dans le but de développer ce genre d'activités et préparer les bonnes conditions de travail aux investisseurs, nous allons mettre à leur disposition une nouvelle zone d'activité. Nous avons donné des instructions au directeur de l'urbanisme, de l'architecture et de la construction (DUAC), pour chercher un terrain adéquat afin de l'exploiter dans ce sens.»
D'autre part, l'un des entrepreneurs a profité de cette visite pour mettre sous la lumière les problèmes d'insécurité au niveau de la zone susmentionnée, le manque d'éclairage public, ainsi que la mauvaise gestion de collecte des différents déchets. «Vous êtes une entreprise autonome financièrement, vous devriez prendre en charge tous les problèmes existants au niveau de cette zone, soit de nettoiement de voirie, d'espaces verts et d'éclairage. Je veux que ce problème soit pris en charge dans une semaine», a instruit, M. Saïdoun, le directeur de la société chargée de la gestion de la zone industrielle.
 


source: El Watan

A voir aussi