Algérie:Recherche scientifique\Industrie, plusieurs conventions signées pour renforcer les capacités de production



Algérie:Recherche scientifique\Industrie, plusieurs conventions signées pour renforcer les capacités de production

Les deux secteurs de l'Enseignement supérieur de la Recherche scientifique et de l'Industrie et des mines ont procédé mardi à Alger à la signature de plusieurs conventions pour accompagner les groupes industriels publics dans le renforcement de leurs capacités de production, et contribuer au développement de l'économie nationale.

Ces conventions ont été signées à l'occasion de la remise, par le Groupement Algeria Corporate Universities (GACU) relevant du ministère de l'Industrie, du premier catalogue algérien des métiers de l'industrie aux patrons de différents groupes industriels, en présence de représentants de la tutelle et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Signée entre les deux ministères de l'Industrie et de la Recherche scientifique, la première convention porte sur la promotion de la recherche, du développement technologique et la valorisation de la recherche scientifique au niveau des entreprises économiques activant dans le domaine de l'industrie.

Ont signé cette convention, le SG du ministère de l'Industrie et des mines, Mohamed Bouchama et le SG du ministère de l'Enseignement supérieur Mohamed Tahar Abadlia.

La deuxième convention a été conclue entre le GACU, la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique et le groupe IMETAL.

Elle a été signée par le PDG du GACU, Ghrieb Sifi, le représentant de la direction générale de la recherche scientifique, Hichem Sofiane Salaouatchi et le PDG de IMETAL, Tarik Bouslama.

S'exprimant à cette occasion, M. Sifi a indiqué que cette convention s'inscrit dans le cadre de l'accompagnement pour la réalisation d'un pôle technologique pour la recherche et le développement dans le domaine de la sidérurgie.

Elle englobe l'élaboration de recherches et d'études pour réaliser le développement durable sur une période de cinq ans, a-t-il expliqué.

Pour sa part, M. Bouslama a affirmé que l'entreprise algérienne a besoin de l'accompagnement de l'université dans le secteur scientifique et technique pour atteindre un niveau de compétitivité sur les plans local et international, et en matière de formation des cadres.

M.Salaouatchi a qualifié de "stratégique" la convention signée avec le groupe public Imetal, en ce sens où elle profitera à la société et à l'économie nationale.

Ladite convention s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de promotion de la recherche scientifique devant permettre d'améliorer la compétitivité des sociétés économiques et industrielles, a-t-il poursuivi, soulignant l'importance d'établir un partenariat entre ces établissements

et les laboratoires de recherches au niveau des Universités.

La troisième convention concerne la réalisation de la première grue algérienne.

La convention a été signée par M. Ghrieb Sifi, le représentant du Centre de recherche en technologies industrielles, Badji Mokhtar, le président-directeur général du groupe Batimetal (bâtiment et travaux publics), Yahi Hacène, le représentant de l'Entreprise nationale de charpente et de chaudronnerie (ENCC), Chikh Mourad, et le président-directeur général de Ferrovial (entreprise de construction de matériels et équipements ferroviaires), Bouyoucef Lamri.

La grue sera fabriquée avant la fin 2020.

La dernière convention signée entre l'Université industrielle et "DTD" Sonatrach devrait favoriser l'échange autour des problèmes inhérents à la production, selon le directeur général du GACU.


source: ALGERIE PRESSE SERVIVE

A voir aussi