Algérie-Partenariat stratégique entre l'UMA et la Chambre économique européenne du Maghreb

  • 18 février 2019 / Actualité / 255 / Africa-Bi1


Algérie-Partenariat stratégique entre l'UMA et la Chambre économique européenne du Maghreb

Un partenariat destiné à la mise en place d'une plate-forme d'échange, de coopération et de soutien aux objectifs politiques, diplomatiques, économiques, sociaux et universitaires des pays du Maghreb et de l'Union européenne, a été conclu vendredi à Tunis. 

Ce partenariat entre l'Union du Maghreb Arabe «UMA» représentée par son Secrétaire Général, Taïeb Baccouche et la Chambre économique européenne du Maghreb arabe représentée par son Président, Abderraouf Tebourbi et la vice-présidente, Linda Guedri, est destiné, à l'instauration d'un soutien logistique et promotionnel entre les deux institutions. Il prévoit l'organisation de forums et d'événements dans le domaine économique, la participation aux différents programmes d'intérêts économiques mis en place par chacune des deux institutions, ce qui crée des programmes communs susceptibles de promouvoir les échanges, l'investissement et le savoir-faire entre les pays du Maghreb arabe et de l'UE.

Ce partenariat a été conclu à l'occasion d'une conférence sur «la nouvelle dynamique de l'UMA : un levier de développement et d'évolution économique important pour les relations euromaghrébines», organisée au campus de l'Université européenne de Tunis (les Berges du lac 3). L'European Economic Chamber EEIG Cham, fondée par le règlement européen du Conseil de la communauté européenne, du 25 juillet 1985 et enregistrée au Parlement européen, aura comme objectif d'instaurer, au Maghreb, un tableau de bord et des instruments de mesure et d'analyse pour traduire les signaux économiques en informations décisionnelles aux membres, partenaires, gouvernements et investisseurs.

Des commissions sectorielles apporteront une stratégie de soutien pour promouvoir les échanges et le savoir-faire entre les deux rives de la Méditerranée. Un programme exclusif au Maghreb a été déjà lancé pour former et certifier des «Euro-lobbyistes» enregistrés au Parlement européen et dans les institutions européennes au sein de l'Institut d'études politiques de l'Université européenne de Tunis. Un programme unique pour développer et concevoir une influence et un plaidoyer au sein des institutions de l'UE destiné aux leaders, dirigeants du secteur privé ou public et aux étudiants du Maghreb arabe qui souhaitent se spécialiser dans les affaires européennes et jouer un rôle essentiel dans la politique et la diplomatie économique européennes. 


source: La Nouvelle République

A voir aussi