Algérie : Le tourisme peut jouer un rôle important dans le renforcement des relations économiques entre l'Algérie et le Royaume-Uni

  • 20 septembre 2017 / Actualité / 431 / Emerging Africa


Algérie : Le tourisme peut jouer un rôle important dans le renforcement des relations économiques entre l'Algérie et le Royaume-Uni

TIZI-OUZOU-Le tourisme peut jouer un rôle important dans le renforcement des relations économiques entre l'Algérie et le Royaume-Uni, a indiqué mardi à l'APS l'ambassadeur du Royaume Uni en Algérie, Andrew Noble.

Rencontré à Tizi-Ouzou, en marge d'une rencontre avec des opérateurs économiques de la wilaya organisée par la Chambre de commerce et  d'industrie Djurdjura, l'Ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie a rappelé que les deux pays "partagent un passé très riche, mais qui remonte à loin,  les relations étant très réduites durant la période entre 1945 et 2013".

"L'encouragement du tourisme pour inciter les Britanniques à venir visiter l'Algérie, qui dispose d'atouts importants dans ce secteur, permettrait de relancer et de renforcer les relations entre les deux pays car aujourd'hui le tourisme joue un rôle impressionnant dans la construction de la  réputation d'un pays", a-t-il dit.

Ce même diplomate a relevé que durant les quatre dernières années "beaucoup de progrès" ont été réalisés notamment en suscitant l'enthousiasme et l'intéressement de nombreuses entreprises et compagnies britanniques pour l'Algérie. Toutefois, a-t-il relevé, il existe un "immense manque d'information sur l'Algérien au Royaume-Uni".

Interrogé sur le climat des investissements en Algérie, l'Ambassadeur du Royaume-Uni a relevé la politique algérienne d'encourager le secteur économique privé ce qui pourrait avoir, selon lui, un "impact positif" sur les échanges économiques entre les deux pays et encourager la signature  d'un accord de coopération dans ce secteur.

Concernant la règle 49/51 régissant l'investissement étranger, M. Noble estimé que celle-ci "ne constitue pas un obstacle pour l'amélioration des relations économiques entre l'Algérie et le Royaume-Uni e, ni à l'investissement des grandes entreprises, mais elle l'est plutôt pour les  PME et les très petites entreprises qui n'ont pas une réserve de capitale assez importante pour investir à l'étranger".

Il y a des opportunités d'échanges économiques qui se dégagent maintenant et les entreprises britanniques sont très intéressés et affichent grand intérêt à venir en Algérie et nous travaillons avec le gouvernement algérien pour que la situation devienne de plus en plus facile pour nos  investisseurs", a-t-il souligné


source: APS

A voir aussi