Algérie : l’incroyable saga de Hamoud Boualem, fabricant du Selecto



Algérie : l’incroyable saga de Hamoud Boualem, fabricant du Selecto

Créée en 1907, l’emblématique boisson algérienne a survécu à tous les conflits, de la lutte pour l’indépendance à la décennie noire de la guerre civile. Retour sur le fabuleux destin de Hamoud Boualem, inventeur du Selecto et symbole d’une résilience bien algérienne.

On l’appelle le Coca-Cola algérien, mais ce n’est pas exactement ça. D’abord, le Selecto a un goût de cidre et il est moins sucré que son concurrent américain. Et la boisson, tout comme Hamoud Boualem, la marque qui la fabrique depuis plus d’un siècle, est devenue un symbole de contre-culture, présent dans des clips de rappeurs comme Booba jusqu’aux œuvres d’illustrateurs en Algérie, tel El Moustach. Contrairement à la marque rouge et blanc, devenue un symbole presque négatif du « capitalisme sauvage », Hamoud est l’identifiant d’une résilience bien algérienne. Et l’histoire du groupe l’illustre parfaitement.


source: jeune afrique

A voir aussi