Algérie: Internet/un câble sous-marin reliant Annaba aux USA d’ici la fin de l’année

  • 17 décembre 2017 / Actualité / 347 / Africa-Bi1


Algérie: Internet/un câble sous-marin reliant Annaba aux USA d’ici la fin de l’année

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Faraoun a annoncé, mardi à Alger, la signature d’ici la fin d’année d’un accord visant l’amélioration du débit internet en Algérie grâce à un câble sous-marin reliant Annaba aux Etats-Unis.

En réponse aux questions des membres de l’Assemblée populaire nationale (APN) sur le projet de loi définissant les règles générales relatives à la Poste et aux télécommunications électroniques, la ministre a indiqué que “outre le projet du câble sous-marin en fibre optique (ORVAL) reliant la ville d’Oran à Valence (Espagne), l’Algérie va réaliser un autre projet de câble sous-marin reliant Annaba aux Etats-Unis”.

“L’accord, qui contribuera à l’amélioration du débit Internet en Algérie, sera signé avant la fin de 2017 avec des droits d’exploitation de 34 millions de dollars” a-t-elle-précisé.

Concernant le projet ORVAL, la ministre a indiqué que les travaux commenceront à la fin de l’année, rappelant la mise en place d’une filiale Algérie Télécom (AT) en Espagne qui a réussi à aplanir toutes les entraves administratives ayant retardé la concrétisation de ce projet.
La ministre a saisi cette occasion pour réitérer “l’attachement de l’Etat à sa souveraineté sur le secteur des télécom”.

Un data center à Lakhdaria

S’agissant de l’hébergement de sites, Mma Faraoun a fait savoir que le Conseil de participation de l’Etat (CPE) a donné le feu vert à AT pour la création d’un Data-center avec un opérateur de Hong Kong à Lakhdaria (Bouira).
S’agissant du raccordement en fibre optique, la ministre a évoqué le déploiement en 2017 de 6.168 km de fibre optique, précisant que le réseau connecté atteint 123.000 km à travers le pays.
Par ailleurs, Mme. Faraoun a fait état de la formation de 3.314 employés dont 1.039 ingénieurs d’AT et 279 de micro-entreprises crées dans le cadre des dispositifs de soutien à l’emploi des jeunes,

Rédaction AF


source: Algérie Focus

A voir aussi