Algérie: Constantine - Journée scientifique sur la cybercriminalité: La protection contre les attaques des hackers au menu

  • 04 décembre 2017 / Actualité / 28 / Africa-Bi1


Algérie: Constantine - Journée scientifique sur la cybercriminalité: La protection contre les attaques des hackers au menu

 A l'occasion de la Journée mondiale de l'informatique, célébrée le 2 décembre de chaque année, l'université «2» Abdelhamid Mehri deConstantine a organisé hier une journée scientifique sur la cybercriminalité dont le thème principal a été axé globalement sur la sécurité des réseaux informatiques avec comme corollaire « la protection des données informatiques contre les attaques des hackers et le piratage », journée qui a été encadrée par des enseignants en informatique de l'université «2» et à laquelle ont participé une cinquantaine d'étudiants. « Il y a des invités venus de plusieurs wilayas du pays, nous a déclaré hier le professeur Latrèche, recteur de l'université 2, en considérant que cette initiative est opportune ». « Vous savez, a-t-il ajouté, que « le monde devient de plus en plus numérique et la sécurité informatique est un défi majeur pour toutes les sociétés du monde. Et il est bon que nos jeunes étudiants, que nos jeunes institutions en technologies de l'information et en informatique, que nos systèmes d'information se soucient de l'aspect sécurité de l'information et des réseaux ». M. Latrèche indiquera que cette manifestation se déroule pendant toute la journée, de 9h du matin à 21 heures. 
Quant à Melle Bellout Chaima, membre active du club « Mozilla » des étudiants en informatique de l'université, elle a déclaré d'abord avoir reçu des milliers de demandes de participation à la journée, ajoutant que celle-ci n'est pas limitée aux étudiants de l'université et qu'elle est ouverte à toute personne ou groupe intéressé par ce thème d'une brûlante actualité. « Une semaine avant la tenue de cette journée, nous avons reçu environ 2 500 demandes de participation venant de tout le territoire national, du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest du pays. Mais nous visons à faire connaître d'abord à nos étudiants le système de protection des données informatiques », dira-t-elle. Ajoutant que « dans des ateliers d'application qui se tiendront l'après-midi, on va procéder à des démonstrations de diverses attaques qui peuvent se produire contre les réseaux, à leur montrer les failles dans les systèmes et leur apprendre comment contrer ces attaques venant des hackers. Nous allons leur montrer concrètement et pratiquement les méthodes de défense et leur permettre d'essayer par eux-mêmes de mettre en application les méthodes pour contrer ces attaques ». 


source: Le Quotidien d'Oran

A voir aussi