Algérie- Commerce : Les mesures encourageant les exportations hors hydrocarbures commencent à donner leurs fruits



Algérie- Commerce : Les mesures encourageant les exportations hors hydrocarbures commencent à donner leurs fruits

Les mesures prises par l'Etat pour encourager les exportations hors hydrocarbures commencent à donner leurs fruits, a affirmé lundi à Mascara le chef de service communication à l'Agence nationale de la promotion du commerce extérieur, Boualem Bouadhma. 
Lors d'une journée d'information sur l'exportation, organisée par le bureau de wilaya de l'Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), M. Bouadhma a souligné que la croissance de 63,1 pour cent dans le domaine des exportations hors hydrocarbures enregistrée dans les huit premiers mois de l'année en cours, est le fruit des mesures incitatives décidées par l'Etat pour soutenir les exportations hors hydrocarbures. 
Devant un parterre de commerçants, agriculteurs et opérateurs économiques, il a fait savoir que la valeur des exportations hors hydrocarbures a atteint 2,13 milliards de dollars dans les huit premiers mois de 2018. Un indice de l'engouement des opérateurs économiques pour l'exportation, même si celà est en deçà des attentes, a-t-il indiqué. 
Il a ajouté que des exportateurs algériens font face à plusieurs défis pour augmenter la valeur des exportations en s'orientant vers la transformation et la fabrication des produits au lieu de les exporter à l'état brut, surtout pour les plantes médicinales. . 
Le même intervenant a appelé à une compétitivité des produits algériens à l'intérieur du pays et à l'étranger en prévision de l'adhésion de l'Algérie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), rappelant que l'accord de libre échange avec l'Union européenne exige l'amélioration de la qualité, la réduction des coûts de production et le respect des normes internationales, notamment en emballage. 
Le chef de service communication à l'Agence nationale de promotion du commerce extérieur a souligné que celle-ci œuvre avec plusieurs parties pour augmenter le nombre d'opérateurs dans le domaine d'exportation dont les petites et moyennes entreprises PME pour atteindre 300.000 sur 1,3 million de PME activant en Algérie. 
Pour sa part, le directeur régional du commerce de la région de Saida, Aissat Idir, a rappelé que l'Etat a décidé plusieurs aides financières pour encourager les exportateurs algériens dont la prise en charge d'une partie des coûts de transport vers les marchés étrangers et des frais de participation aux foires internationales pour exposer des produits nationaux et prospecter des marchés à l'étranger. 
Il a cité en outre, les exonérations de taxes douanières et des facilités administratives et techniques au niveau des ports, aéroports et postes frontaliers. 
L'universitaire Bahlouli Abou El Fadl de l'université de Mascara a traité de la coopération entre producteurs algériens et différentes directions pour inciter les exportations hors hydrocarbures et faciliter l'accès des produits algériens aux marchés extérieurs.
 


source: LE MAGHREB

A voir aussi