ALGÉRIE-Blida- Algérie Poste : nouvelle taxe de 150 DA pour les distributeurs automatiques



ALGÉRIE-Blida- Algérie Poste : nouvelle taxe de 150 DA pour les distributeurs automatiques

Désormais, les détenteurs de cartes CIB devraient faire attention à ce que leurs comptes soient approvisionnés avant d'utiliser leurs cartes CIB pour effectuer des retraits. Auparavant, vous introduisiez votre carte puis, après le code, vous appuyiez sur la touche « retrait » et alors, si vous n'aviez pas d'argent, l'appareil vous rendait votre carte en vous informant que votre solde est insuffisant, et c'est tout. Maintenant et depuis le 1er janvier 2020, quand vous appuyez sur la touche « retrait », l'opération se poursuit normalement, l'appareil vous sort plusieurs sommes et vous en choisissez une. Si votre compte est alimenté, vous recevez la somme demandée et vous partez mais si la somme demandée n'est pas disponible dans votre compte, l'appareil vous rend votre carte en vous informant qu'il n'est pas possible de satisfaire votre demande car le solde est insuffisant. Cela paraît normal mais, le lendemain, en faisant une demande d'avoir, vous vous rendez compte que votre compte a été débité de 150 dinars, ce qui est disproportionné par rapport au service qui a été rendu, d'autant plus que la chaîne est longue pour arriver au GAB et que l'opération est très lente, ce qui fait perdre un temps fou aux usagers. Mais le plus navrant c'est que ce sont souvent des citoyens aux revenus plus que modestes, qui ne comprennent pas grand-chose à ces opérations, qui sont pénalisés. Enfin, les services d'Algérie Poste auraient pu, au moins, avertir les usagers de ce changement pour leur éviter de payer cette taxe fort élevée.


source: Le Quotidien d'Oran

A voir aussi