36 projets d'investissement et 7 000 emplois créés dans la ZI à Bordjia Mostaganem

  • 27 novembre 2019 / Actualité / 173 / Africa-Bi1


36 projets d'investissement et 7 000 emplois créés dans la ZI à Bordjia Mostaganem

Près de 7 000 emplois seront créés au niveau de la zone industrielle de Bordjia, à la faveur de 36 projets d'investissement opérationnels, a-t-on appris auprès de la Direction de l'industrie et la promotion des investissements.
Les travaux de réalisation de 36 projets d'investissement ont été lancés dans la zone industrielle de Bordjia et la zone d'activités Gouara, dans la localité de Hassiane (Mostaganem).
Située à quelque 20 km du chef-lieu de wilaya, la zone industrielle est considérée comme un important pôle d'investissements industriels où 36 projets sur une superficie de 80 hectares d'une enveloppe de 6,7 milliards de dinars a été réservée pour le terrassement, l'aménagement, l'ouverture des voies sur 32 km, le raccordement au réseau d'AEP et la protection contre les inondations des crues des oueds avoisinant la zone industrielle.
A la faveur de ces projets qui touchent aux différents secteurs économiques, 7 000 postes d'emploi seront créés au niveau de cette zone.
Pour les investisseurs ayant accusé des retards de travaux pour la concrétisation de leur projet, la commission de wilaya chargée du suivi des investissements leur a adressé des mises en demeure. Les plus récalcitrants seront passibles des sanctions prévues par la réglementation en vigueur, à savoir l'annulation de l'attribution dans certains cas.
Par ailleurs, le wali, Rabehi Mohamed Abdenour, a affirmé que les portes sont ouvertes aux investisseurs qui désirent investir dans la wilaya de Mostaganem , soulignant ainsi que dans le cas de résiliation, les terrains seront annulés et distribués à d'autres. Les zones industrielles de Bordjia et Kaoura comptent, au total, 62 projets d'investissement dont 57 projets industriels.
Les autorités locales insistent sur le lancement de tous les projets d'investissements productifs validés par le comité d'investissement.


source: Le Soir d'Algérie

A voir aussi